PRÉSENTATION
Exploitation familiale, Champagne G.P. Wafflart & Fils réaliseelle-même toutes les étapes du travail de la vigne et du vin.
En savoir Plus
Newsletter

Le travail de la vigne à Bouilly dans la Marne

Le Champagne est un breuvage de fête mais il est aussi, avant tout, un grand vin. Sa qualité dépend étroitement de celle des raisins et donc du travail de la vigne.

Jusqu'à la fin du XVIe siècle, les vins de la province de Champagne se trouvaient englobés dans les "vins d'Ile-de-France".

Ce n'est qu'à partir des années 1600 qu'ils ont commencé à être appelés "vins de Champagne". Ce changement est dû notamment aux vignerons de l'époque (nobles, moines et bourgeois).

La lutte contre le phylloxéra

La cause déterminante de la transformation du vignoble champenois, au début du XXe siècle, est l'invasion phylloxérique. Le phylloxéra est un insecte qui, pour se nourrir, pique les racines et transmet alors par la sève une maladie à la plante.

En Champagne, la progression de cette maladie s'accéléra vers 1898 alors que la plupart des vignobles français étaient déjà contaminés. L’unique solution pour l’éradiquer totalement fut le greffage de cépages champenois sur des pieds de vigne d'origine américaine.

La plantation

La vigne champenoise est renouvelée environ tous les 30 ans. Lorsque la vigne d'une parcelle est arrachée, elle est replantée l'année suivante au printemps.

Le haut du plant est recouvert de cire rouge afin de protéger la greffe. Les racines sont coupées assez courtes, environ 3 cm de longueur. Un trou est creusé, près d'un tuteur, afin d'introduire le plant.

Le travail de la vigne

 

La taille, de novembre à mars

Le liage de mars à avril

L'ébourgeonnage en mai

L'épamprage en mai

Le relevage et le palissage, de juin à juillet

Le rognage, de juillet à septembre

La vendange en septembre et/ou octobre

Pour plus d’informations, contactez G.P. Wafflart & Fils au 06.61.85.54.80.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.